Bienvenue dans la collection HAL de l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, ICCF, UMR 6296

Au 1er janvier 2012, les cinq laboratoires de chimie du Pôle Clermontois se sont regroupés en une seule structure de recherche : l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF), sous les tutelles de l’Université Blaise Pascal, du CNRS et de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand, pour un projet scientifique visant encore plus l’excellence.

Cette synergie pluridisciplinaire permettra de concentrer toutes les forces de la recherche sur les questions urgentes que pose la société civile aux chimistes dans les domaines de l’Environnement et du développement durable, de l’énergie et des nouveaux matériaux éco-compatibles, de la chimie thérapeutique et de la santé.

L’ICCF concentre ses activités sur des sujets spécifiques tels que la modélisation et la simulation des propriétés thermodynamiques des macromolécules et des matériaux aux interfaces, le comportement photochimique et la durabilité des polymères, les matériaux hybrides comme charges multifonctionnelles de polymère, l’élaboration et l’étude de nanomatériaux, de matériaux nanocomposites et de matériaux hybrides pour le stockage et la conversion de l’énergie (photovoltaïque, éclairages, batteries, capteurs), la biocatalyse en synthèse organique et le métabolisme microbien de composés organiques, la phototransformation des micropolluants dans les différents compartiments environ-nementaux, la conception de nouveaux médicaments à propriétés anticancereuses ou antalgiques.

Ces expertises s’appuient sur une plateforme scientifique et technique d’envergure pour l’analyse multi-échelle des composés chimiques, comme la plate-forme de métabolomique (Metabolic Profiler), unique en France. Ce niveau d’excellence est la source d’un réseau de collaborations avec de très nombreux laboratoires français et internationaux vers plus de 22 pays à travers 40 accords de conventions. L’ICCF développe déjà des partenariats avec les professionnels de la Chimie depuis la start-up jusqu’aux grands groupes industriels multinationaux, et deux partenariats renforcés avec la COMURHEX, unique en Europe sur la Chimie du Fluor, et le Centre National d’Evaluation de Photoprotection (CNEP).

L’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand a été créé en 2012 par la fusion de cinq unités de recherche :

 

Derniers dépôts

 

 

Nuage de mots-clés

 

 

 

Mentions légales

Les archives ouvertes de l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand ont été réalisées avec le concours du Centre pour la Communication Scientifique Directe, de l'Université Blaise Pascal, et de la bibliothèque numérique de la BCU