Adieu aux Wages Councils

Résumé : Les 24 derniers Wages Councils furent abolis en 1993. Cela implique que quelque 2 500 000 travailleurs, dont les plus démunis du marché du travail britannique, se sont retrouvés sans aucune protection en matière de salaires minima. En 1953, alors que ce système battait son plein, 66 Wages Councils établissaient des salaires horaires minima pour environ 3 500 000 travailleurs. Cet article examine l'univers curieux des Wages Councils, qui, en dépit de leurs nombreux défauts, réussirent à fonctionner pendant plus de quatre‑vingts ans. D'autre part, est proposée une analyse des motivations du législateur dans son choix de supprimer les Wages Councils.
Type de document :
Article dans une revue
Revue française de civilisation britannique, CRECIB - Centre de recherche et d'études en civilisation britannique, 1995, 8, pp. 65-79
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01017258
Contributeur : Timothy Whitton <>
Soumis le : jeudi 3 juillet 2014 - 16:12:32
Dernière modification le : mercredi 28 février 2018 - 17:06:03
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 octobre 2014 - 10:46:37

Fichier

pub06.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01017258, version 1

Collections

Citation

Timothy Whitton. Adieu aux Wages Councils. Revue française de civilisation britannique, CRECIB - Centre de recherche et d'études en civilisation britannique, 1995, 8, pp. 65-79. 〈hal-01017258〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

135

Téléchargements de fichiers

124