Le gouvernement de Tony Blair et la crise afghane

Résumé : Le 8 juin 2001, le gouvernement de Tony Blair aurait dû être au comble du bonheur ; il venait de remporter les élections pour la deuxième fois consécutive. Pour la première fois de son histoire vieille d'un siècle, le Parti travailliste avait gagné de façon exemplaire le droit d'exercer un deuxième mandat électoral. Sa majorité de 167 sièges était presque aussi écrasante que celle obtenue lors des élections de 1997. Pratiquement toutes les avancées réussies alors avaient été consolidées dans tout le pays. Le Parti conservateur était pratiquement en déroute et malgré tous les efforts déployés pendant la campagne électorale de 2001, il n'avait réussi à emporter qu'un total de 166 sièges, tout juste un de plus qu'en 1997. Le chef du Parti, William Hague, démissionna sur le champ.
Type de document :
Article dans une revue
Observatoire de la société britannique, La Garde : UFR Lettres et sciences humaines, Université du Sud Toulon Var, 2007, 3, http://osb.revues.org/395. 〈10.4000/osb.395〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01020528
Contributeur : Timothy Whitton <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 11:07:40
Dernière modification le : jeudi 19 avril 2018 - 14:24:03
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 octobre 2014 - 12:40:22

Fichier

osb-395-3-le-gouvernement-de-t...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Kenneth Owen Morgan. Le gouvernement de Tony Blair et la crise afghane. Observatoire de la société britannique, La Garde : UFR Lettres et sciences humaines, Université du Sud Toulon Var, 2007, 3, http://osb.revues.org/395. 〈10.4000/osb.395〉. 〈hal-01020528〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

193

Téléchargements de fichiers

342