Kant et l’émergence d’un discours romantique sur la musique : proposition d’investigations dans le domaine français

Résumé : Cet article examine la place qu'occupe la référence kantienne dans l'espace français autour de 1830, au moment où émerge le romantisme musical. Un parcours des textes théoriques ou didactiques publiés en France à cette époque révèle en effet qu'à la philosophie de Kant - ou au nom du philosophe - est rattachée une certaine conception de la musique et, plus précisément, de la musique allemande et romantique, dont on trouve la trace dans un texte d'Hector Berlioz consacré aux derniers quatuors et à la Symphonie n° 9 en ré mineur, op. 125, de Ludwig van Beethoven. Nous montrons comment la réflexion menée par le philosophe dans la Critique de la faculté de juger sur les notions de génie et de sublime et sur les pouvoirs de l'imagination a nourri les débats esthétiques sur la musique en France, au début du XIXe siècle.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Olivier Bara; Alban Ramaut. Généalogies du romantisme musical français, Vrin, pp.65-74, 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01265089
Contributeur : Gaëlle Loisel <>
Soumis le : jeudi 31 mars 2016 - 09:15:49
Dernière modification le : vendredi 1 avril 2016 - 11:58:55
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 10:31:53

Fichier

LOISEL_Kant_romantisme_musical...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01265089, version 1

Collections

Citation

Gaëlle Loisel. Kant et l’émergence d’un discours romantique sur la musique : proposition d’investigations dans le domaine français. Olivier Bara; Alban Ramaut. Généalogies du romantisme musical français, Vrin, pp.65-74, 2012. 〈hal-01265089〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

126

Téléchargements de fichiers

418