Une autochronie métaphorique constitutive de l'intelligibilité située des réalisations gymniques

Résumé : L’étude vise la caractérisation des processus cognitifs, largement implicites, que des entraîneurs experts en gymnastique artistique manifestent au cours de séquences d’enseignement des habiletés. Afin d’approcher les processus opératoires qui s’y expriment, l’activité qu’ils déploient au fil des interactions avec les gymnastes a fait l’objet d’une analyse selon une approche en anthropologie cognitive située. L’article met en relief la dynamique des processus cognitifs permettant aux entraîneurs de se rendre intelligible les tentatives de réalisation des gymnastes afin de les transformer. Les résultats montrent que les significations qu’ils élaborent en situation portent sur des unités discrètes successives, constitutives des habiletés. Ces unités révèlent des propriétés du mouvement qu’ils organisent en relations causales synchroniques et diachroniques. Cette attribution de sens se structure dynamiquement dans une temporalité générée par les entraîneurs, c'est-à-dire une autochronie.
Type de document :
Article dans une revue
eJRIEPS, Université de Franche Comté, 2016, 〈http://elliadd.univ-fcomte.fr/ejrieps/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01374802
Contributeur : Cathy Rolland <>
Soumis le : samedi 1 octobre 2016 - 14:57:25
Dernière modification le : mardi 23 janvier 2018 - 13:58:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01374802, version 1

Collections

Citation

Cathy Rolland. Une autochronie métaphorique constitutive de l'intelligibilité située des réalisations gymniques. eJRIEPS, Université de Franche Comté, 2016, 〈http://elliadd.univ-fcomte.fr/ejrieps/〉. 〈hal-01374802〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

181