Louis Jugnet et les réseaux intellectuels catholiques intransigeants. Ce que révèle sa correspondance inédite

Résumé : Le philosophe thomiste Louis Jugnet (1913-1973) a entretenu avec le monde catholique traditionaliste des relations à la fois étroites et complexes. Œuvrant dès les années d’après-guerre, il s’oppose alors par la plume à plusieurs courants doctrinaux qui deviennent ses bêtes noires (néo-modernisme ; psychanalyse ; évolutionnisme teilhardien). Sa pensée relative à ces thèmes de prédilection sera précisée et amplifiée jusqu’à sa mort, tant dans sa vie publique (cours, conférences, articles ou notes) que dans sa vie privée. Ce que révèle sa correspondance inédite confirme toute l’activité déployée par ce catholique intransigeant. Elle vise à deux buts : anéantir l’erreur ; bâtir un réseau. Cette dernière volonté, étrangère à tout « caporalisme », l’amène à fréquenter puis à se séparer de la plupart des traditionnalistes français de l’après-concile.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'histoire de l'Eglise de France, Société d'histoire religieuse de France, 2015, 101, pp.325 - 347. 〈10.1484/J.RHEF.5.109671〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01398674
Contributeur : Cyrille Dounot <>
Soumis le : jeudi 17 novembre 2016 - 15:41:42
Dernière modification le : mercredi 23 novembre 2016 - 01:03:58
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 17:14:46

Fichier

RHEF_DOUNOT.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Cyrille Dounot. Louis Jugnet et les réseaux intellectuels catholiques intransigeants. Ce que révèle sa correspondance inédite . Revue d'histoire de l'Eglise de France, Société d'histoire religieuse de France, 2015, 101, pp.325 - 347. 〈10.1484/J.RHEF.5.109671〉. 〈hal-01398674〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

178

Téléchargements de fichiers

482