De l’œuvre aux lieux : la maison d’écrivain pour passerelle (France)

Résumé : Une maison d’écrivain est avant tout un lieu de mémoire, un lieu de conservation et de préservation, mais aussi un lieu de valorisation du patrimoine littéraire qui peut contribuer à renforcer l’image et l’identité territoriale et développer le tourisme culturel. Ces maisons d’écrivain nous interrogent à plusieurs titres : dans leur rapport à l’espace, ainsi que dans leur rencontre avec des pratiques touristiques diversifiées et en pleine évolution. Nous cherchons à savoir si ces maisons peuvent constituer une passerelle vers les territoires, en particulier s’agissant de territoires ruraux marqués par un tourisme diffus. Une étude statistique, à l’échelle du territoire français, permet d’articuler maison et tourisme au moyen d’une typologie qualifiant ces lieux polymorphes. Ensuite, grâce à l’observation d’éléments complémentaires sur des maisons représentatives de chaque profil-type, nous constatons qu’elles cultivent des formes d’ancrage territorial et constituent des portes d’entrée sur le territoire selon des modalités variables, limitées par les représentations et les pratiques des visiteurs eux-mêmes.
Type de document :
Article dans une revue
Territoire en mouvement.Revue de Géographie et d'Aménagement, Université des Sciences et Technologies de Lille, 2016, 〈http://tem.revues.org/3722〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-clermont-univ.archives-ouvertes.fr/hal-01644634
Contributeur : Angélique Chanut <>
Soumis le : mercredi 22 novembre 2017 - 14:34:45
Dernière modification le : mardi 6 février 2018 - 15:56:21

Identifiants

  • HAL Id : hal-01644634, version 1

Citation

Hélène Blasquiet-Revol, Aurore Bonniot. De l’œuvre aux lieux : la maison d’écrivain pour passerelle (France). Territoire en mouvement.Revue de Géographie et d'Aménagement, Université des Sciences et Technologies de Lille, 2016, 〈http://tem.revues.org/3722〉. 〈hal-01644634〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66